Le blog des e-commerçants et des dropshippers

Dropshipping : Arnaque ou Bon plan ?

dropshipping-arnaque-bon-plan
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Voulez-vous savoir si le dropshipping est une arnaque ou un réel bon plan pour gagner de l'argent sur Internet ? Lisez cet article !

Table des matières

Le dropshipping est-il une arnaque ou un réel bon plan ? Ce mode de commercialisation qui présente de nombreux avantages pour les entrepreneurs web souhaitant créer leur propre business en ligne. Vous n’avez à gérer ni stocks, ni expédition, ni livraison des produits achetés par vos clients. Bref, vous ne touchez pas à la logistique. Vous pouvez donc consacrer votre investissement de départ au webmarketing et communication ainsi qu’à l’optimisation des ventes.

Malheureusement, il est pointé du doigt comme une arnaque. Vous hésitez à franchir le pas à cause des influenceurs sur Internet qui dénoncent ce Business model. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi le dropshipping a parfois mauvaise réputation.

Pourquoi le dropshipping est pointé du doigt comme une arnaque ?

Voulez-vous vous lancer dans le commerce sur Internet ? Il existe de nombreuses idées reçues qui peuvent vous convaincre que le dropshipping, c’est de l’arnaque. En voici quelques-unes :

Le dropshipper surgonfle le prix initial sans apporter de la valeur ajoutée

Pour les clients d’une boutique en ligne gérée par un dropshipper, c’est de l’arnaque lorsqu’il constate que le vendeur a acheté le produit à 5 € et le vend à 50 € sur son site de vente.

Eh oui, il ne faut pas prendre les consommateurs pour des naïfs. Ils ont aujourd’hui l’habitude de vérifier votre source, en faisant une recherche inversée sur l’image du produit. Un simple clic droit sur l’image et sur le bouton « rechercher une image similaire » leur permet de tomber sur d’autres sites marchands qui vendent le même produit. Et c’est là qu’ils vont retrouver le site de votre grossiste.

Est-ce que c’est éthique ? La réponse est « non ». Donc, soyez malin ! Vous devez apporter de la valeur ajoutée au produit vendu en dropshipping. Par exemple, vous pouvez créer un manuel d’utilisation du produit, donner accès à des vidéos d’explication… Vous pouvez même créer le packaging du produit pour apporter de la valeur visuelle au produit. La majorité des grossistes dropshipping livrent leurs produits dans de simples cartons qui peuvent s’abîmer lors de la livraison.

Rassurez-vous ! Dans la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine », je vous montre comment apporter de la valeur ajoutée à vos produits. Vous y trouverez plein d’idées et d’astuces ! En faisant cela, vous pouvez non seulement expliquer votre prix, mais aussi, et surtout pérenniser votre activité de dropshipping.

Le commerçant en dropshipping fait croire à un bon plan

C’est l’argument le plus souvent exposé pour dire que le dropshipping est une escroquerie. Certains dropshippers ont tendance à faire croire à une bonne affaire.

Par exemple, ils affichent un prix initial d’un produit à 300 € et celui-ci va être barré pour afficher finalement une belle réduction. Le prix final sera donc de 30 €. Cependant, le produit en question n’a jamais valu 300 euros. Au contraire, son fournisseur l’a vendu à seulement 10 €.

Est-ce que c’est légal ? La réponse est « non ». Selon la loi, vous devez pouvoir justifier, au moyen des documents (bons de commande, tickets de caisse, notes…), de la réalité du prix de référence à partir duquel la réduction est annoncée. En voilà une autre bonne raison d’apporter de la valeur ajoutée pour justifier vos prix en cas de contrôle.

Idem si vous mentez sur l’origine et sur la qualité du produit. Dès qu’un revendeur induit en erreur les consommateurs de manière volontaire, c’est déjà une pratique commerciale déloyale et/ou trompeuse. Vous ne devez jamais justifier vos prix en faisant croire que vos produits sont Swiss Made, par exemple, alors que c’est totalement faux. C’est souvent cette pratique qui fait du dropshipping une arnaque et non un bon plan.

Le délai de livraison est trop long

En dropshipping, il est toujours recommandé de proposer un délai de livraison plus long que celui proposé par votre fournisseur. Et c’est souvent l’argument proposé pour dire que le dropshipping est une arnque et non un bon plan. D’ailleurs, si Aliexpress est votre fournisseur, vous devez proposer un délai de livraison de 2 à 3 semaines avant de pouvoir bénéficier de la livraison gratuite. Cela peut décourager vos clients.

Et là, je reviens à la proposition de valeur. Demandez-vous : « qu’est-ce qui ferait que vos futurs clients seraient prêts à attendre 3 semaines avant de recevoir leur commande ? ». À vous de trouver les arguments qui peuvent les convaincre d’attendre si vous allez travailler avec Aliexpress ou d’autres grossistes chinois. Cela peut être le prix, l’expérience utilisateur (UX) sur votre boutique e-commerce, l’achat impulsif, etc. Tout cela pour vous dire qu’en ayant un argument commercial efficace, vous vendez facilement en dropshipping, malgré les délais de livraison directe plus élevés.

Une chose est sûre, il n’y a pas qu’Aliexpress, Alibaba ou encore les fournisseurs asiatiques. De nombreux producteurs européens spécialistes dans leur métier ne savent pas vendre des produits. Encore une fois, c’est tout l’intérêt de vous inscrire à ma formation en dropshipping. Je vous montre comment dénicher des produits et des fournisseurs dropshipping et comment leur proposer une collaboration.

Ce ne sont que les intermédiaires qui y gagnent !

En voilà une autre idée reçue sur le dropshipping ! Seuls les intermédiaires comme les gens qui vendent des formations en dropshipping, la solution Ecommerce comme Shopify, Prestashop, Magento (pour ouvrir votre boutique en ligne) ou Facebook (pour faire de la publicité) ou encore les places de marché y gagnent.

Détrompez-vous ! Il est tout à fait possible de faire du dropshipping une activité pérenne. Et pour cause, il n’y a pas que Shopify. D’ailleurs, je vous propose une vraie alternative économique dans ma formation en utilisant WordPress & WooCommerce. L’idée est de vous permettre de monter votre boutique en dropshipping avec un minimum d’investissement de départ.

En ce qui concerne les gens qui vendent des formations, j’admets qu’il existe des formateurs qui proposent des formations à plus de 2000 € pour dire au final que vous devez vous inscrire sur Shopify et faire de la publicité Facebook. Vous devez donc bien choisir votre formation en dropshipping pour ne pas vous faire avoir par ces formateurs peu scrupuleux.

Cependant, il existe vraiment des formations de qualité et à juste prix. Sans vouloir me vanter, j’ai déjà accompagné pas mal de débutants en dropshipping et ils ont du succès aujourd’hui. D’ailleurs, vous pouvez retrouver leur partage d’expériences sur le site. Quoi qu’il en soit, comme toute autre activité en ligne, il faut énormément travailler pour arriver à en vivre. Donnez-vous les moyens de réussir en investissant du temps et un peu d’argent.

L’avantage indéniable de ma formation en dropshipping réside dans le fait que : « je ne vous promets rien ». Et justement, tout dépend de vous. Je ne fais que vous guider et vous donner toutes les pistes pour y arriver. Ce qui n’est pas le cas de certains formateurs.

Le dropshipping n’est pas rentable

Pour un débutant qui souhaite devenir auto entrepreneur, il peut penser que le dropshipping n’est pas une activité en ligne rentable. Pourtant, c’est le contraire ! Si certains ecommerçants arrivent à gagner de l’argent, c’est parce qu’ils ont pensé en termes de rentabilité et non en termes de chiffre d’affaires.

Vous l’aurez compris, ceux qui disent que c’est de l’arnaque ont peut-être confondu ces deux aspects. C’est bien beau de faire des centaines de milliers d’euros de chiffre d’affaires, mais si vos marges sont minimes, voire ridicules, vous ne pouvez finalement gagner que peu d’argent.

En voilà une autre bonne raison de bien choisir sa formation en dropshipping. Certains formateurs parlent uniquement en termes de chiffre d’affaires afin de vous convaincre de vous abonner. Toutefois, à ce chiffre d’affaires, vous devez encore soustraire toutes vos charges : publicité, frais de livraison, charges de votre société, etc.

Dans la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine », je vous montre comment fixer vos marges et donc optimiser votre business en ligne. C’est très important, car sur 100 000 € de chiffre d’affaires, il est fort probable que vous ne puissiez réellement toucher que 5000 €. Donc, ne vous précipitez pas à dire que le dropshipping est une arnaque, parce que c’est souvent l’argument d’un débutant qui a échoué parce qu’il a confondu « chiffre d’affaires » et « rentabilité ».

Les autres arguments qui disent que le dropshipping est une escroquerie

Évidemment, cette liste est loin d’être exhaustive, il y a bien d’autres pratiques que vous ne devez pas faire, comme le fait de :

  • effectuer du travail dissimulé – Il faut toujours déclarer son activité ;
  • ne pas afficher les mentions légales et les conditions générales de vente (CGV) sur votre boutique virtuelle ;
  • livrer de faux produits ;
  • revendre les données de vos clients ;
  • vendre des marques sans obtenir une licence;
  • Et bien d’autres encore…

Vous l’aurez peut-être compris, ce n’est pas le dropshipping qui est une arnaque, mais c’est la manière de le pratiquer. Tant que vous êtes dans la légalité, vous ne risquerez rien et cette activité en ligne va vous servir d’un réel bon plan pour gagner de l’argent sur Internet.

Non, le dropshipping n’est pas une arnaque, c’est un réel bon plan

Croyez-moi, le dropshipping est fait pour vous si vous souhaitez mettre en place une activité en ligne sans devoir investir plusieurs centaines ou milliers d’euros. Mais, ce n’est pas de l’argent facile ! Il faut travailler dur.

Pour y arriver, il faut suivre une formation en dropshipping pour bien maîtriser la création d’une boutique e-commerce, les techniques de vente et de référencement naturel et acquérir de nombreuses compétences. Le reste ne dépend que de votre motivation. N’oubliez pas non plus de bien choisir une niche au lieu de vendre différents articles dans un seul catalogue de produits. Bref, il existe de nombreux aspects à apprendre avant de prétendre pouvoir gérer un nouveau site marchand de dropshipping.

En outre, il faut déclarer votre activité et ne pas induire vos clients en erreur. Vous l’aurez compris, c’est la façon dont on fait du dropshipping qui fait de cette activité une arnaque ou un réel bon plan. Donc, oubliez toutes ces idées reçues et osez franchir le pas ! Inscrivez-vous à la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine », c’est vraiment une opportunité de business sur Internet.

Ma formation étape par étape « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine » :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A