Le blog des e-commerçants et des dropshippers

Mon avis sur le dropshipping

mon-avis-sur-le-dropshipping
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Le dropshipping a parfois mauvaise réputation. Dans cet article je vais vous donner mon avis sur le dropshipping et séparer le vrai du faux.

Table des matières

Si vous vous intéressez au e-commerce ou au dropshipping, vous avez probablement lu des articles ou vu des vidéos qui parlaient du dropshipping. Avec certains journalistes donnant leur avis sur le dropshipping (sans forcément y connaître grand chose).

Et je suis certain que plusieurs de ces contenus disaient que le dropshipping était une arnaque, n’est-ce pas ? Dans cet article je voudrais rétablir la vérité sur cette forme d’e-commerce.

C’est quoi le dropshipping ? Explication

Souvent décrié dans les médias comme étant à la limite de l’arnaque, le dropshipping est en fait un concept simple : du e-commerce sans stock.

En effet, c’est le fournisseur qui livre directement le client. Ceci évite donc une double livraison (Fournisseur vers E-commerçant puis E-commerçant vers Client). À une époque où on essaye de limiter notre consommation de CO2, c’est plutôt une bonne chose.

Pourquoi le dropshipping est considéré par certains comme une arnaque ?

Comme souvent, il s’agit d’un manque de connaissance. Il existe aujourd’hui en France des dizaines de milliers d’e-commerçants qui font du dropshipping de façon totalement légale et respectueuse des clients.

Mais à côté de ça, il y a quelques sites de dropshipping qui font appel à des influenceurs (souvent de téléréalité), en leur demandant de mentir sur la qualité ou la provenance des produits.

Ces sites peu scrupuleux vont demander à ces influenceurs (par exemple) de dire que le produit :

  • Est fabriqué en France
  • Est d’une grande qualité
  • Ou encore que le produit est d’une certaine marque alors que c’est faux

Par exemple, un couple d’influenceurs a été condamné pour publicité mensongère parce qu’ils faisaient croire qu’un produit était de marque Apple (et pas compatible Apple). On peut évidemment dire qu’un produit est compatible Apple si c’est vrai. Mais il est interdit de faire croire que c’est de « marque Apple ».

Et c’est ça qui est illégal : Mentir à ses clients.

Mais alors, le dropshipping est-il illégal ?

Pas du tout ! Bien entendu si vous mentez à vos clients, c’est illégal et vous serez puni pour ça. Mais ça, ce n’est pas du dropshipping, c’est ce qu’on appelle de la publicité mensongère.

Le dropshipping est juste le fait de ne pas avoir de stock. Et à ma connaissance, en tant qu’e-commerçant vous avez le droit de choisir d’avoir du stock ou non.

Le gros inconvénient du dropshipping

Même si c’est légal, le dropshipping a un gros inconvénient : les délais de livraison. Si votre fournisseur est en Europe ou en Afrique du Nord, vous n’aurez pas cet inconvénient.

Mais si vous trouvez un bon fournisseur en Chine ou aux États-Unis par exemple, votre client devra attendre 3 à 4 semaines pour recevoir son colis. Ce délai pose en général problème aux clients.

Est-ce que je conseille de faire du dropshipping ?

Dans un premier temps, je conseille toujours d’acheter un exemplaire d’un produit pour le tester et voir s’il est de qualité. Cela permet de tester plusieurs fournisseurs.

Dans un deuxième temps, je conseille de faire uniquement du dropshipping pour ne pas prendre de risque et ne pas investir dans un stock qui ne se vendra peut-être pas.

Et dans un troisième temps, je conseille d’acheter un mini-stock avec 5 à 10 exemplaires par produit. Par la suite, vous pourrez augmenter votre stock pour des produits qui se vendent bien.

C’est ce que je vous conseille dans ma formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine ». Vous pouvez cliquer ici pour découvrir la formation.

Ma formation étape par étape « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine » :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A