Le blog des e-commerçants et des dropshippers

Comment créer un site e-commerce avec le dropshipping ?

creer-un-site-e-commerce-avec-dropshipping
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Créer un site e-commerce avec le dropshipping est similaire à la création d'un site marchand, sauf qu'il faut opter pour une solution dropshipping !

Table des matières

Dans cet article, je vais vous expliquer comment créer un site e-commerce avec le dropshipping, en utilisant donc WordPress & WooCommerce. Si vous avez déjà lu l’article : « Combien coûte un site de dropshipping », vous avez sûrement constaté que WordPress & WooCommerce est plus économique, mais aussi efficace que Shopify lorsqu’on souhaite démarrer une activité de dropshipping.

En effet, si WordPress est à l’origine conçu pour créer des sites d’information et de contenus comme un blog par exemple, les choses ont changé. Il est désormais possible de créer un site e-commerce avec ce CMS open source. En installant le plugin WooCommerce, qui est disponible en français, vous pouvez ouvrir une boutique en ligne sans toucher les codes.

Dans la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine », je vous guide étape par étape les démarches à suivre pour mettre en place votre site de dropshipping. Cependant, voici un tour d’horizon de ce que vous allez voir dans cette formation dropshipping !

Créer son site e-commerce avec le dropshipping, sous WordPress

Supposons que vous avez déjà trouvé les produits à vendre en dropshipping et que vous avez également trouvé votre fournisseur sur AliExpress. Si ce n’est pas encore le cas, rassurez-vous, je vous guide comment bien les choisir dans la formation dropshipping.

L’étape suivante consiste donc à construire un site web. Encore une fois, WooCommerce est un plugin (une extension) de WordPress utilisé pour le commerce électronique. Vous ne pouvez donc l’utiliser qu’après avoir installé WordPress. Cela veut dire que vous devez choisir un nom de domaine et un hébergeur.

En passant, il me semble important de souligner qu’une boutique e-commerce consomme plus de ressources par rapport à un blog. Personnellement, je propose la solution d’hébergement mutualisé illimité World de PlanetHoster à mes affiliés afin d’éviter les risques de devoir changer d’hébergement au bout de quelques mois.

Configurer le plugin WooCommerce

Lorsque votre site WordPress est mis en place, il est temps de passer à la configuration de WooCommerce. C’est facile ! Il vous suffit de télécharger et d’installer ce plugin depuis l’interface de WordPress.

Dans l’onglet « extensions », vous cliquez sur « Ajouter ». Puis, vous devez taper « WooCommerce » et celui-ci devrait apparaître. Il ne reste plus qu’à cliquer sur le bouton « Installer maintenant ». Une fois installé, WooCommerce doit être activé sur votre WordPress.

Rassurez-vous, je vous aide à vous familiariser avec le tableau de bord de WordPress et à installer WooCommerce dans ma formation. Mais une fois activé, WooCommerce a besoin d’être configuré.

  • Vous pourrez avoir besoin de plusieurs pages (page panier, page boutique, page de commande, page à propos, etc.)
  • Il faut également choisir la devise à utiliser ainsi que les différentes unités de mesure (dimensions, poids, couleur, etc.)
  • N’oubliez pas non plus d’indiquer si vous facturez la TVA ou non ou si vous allez proposer la livraison ou non ;
  • Vous devez également configurer les paiements, notamment l’ajout de Paypal ou Stripe ;

Dans tous les cas, cette configuration de base peut être effectuée plus tard, si vous le souhaitez. Dans ce cas, il vous suffit de cliquer sur « Continuer » pour passer à l’étape suivante et y revenir plus tard.

En configurant WooCommerce, vous devez aussi choisir un thème lors de la création d’une boutique ecommerce. Vous pouvez choisir d’installer un thème gratuit ou payant. Dans ma formation, je vous propose le thème gratuit Storefront ou un thème premium sur ThemeFores. Je vous laisse libre de choisir !

Créer son identité visuelle

Pour créer un site e-commerce avec le dropshipping, vous devrez avoir une identité graphique ou visuelle qui permet aux internautes de vous identifier. Elle est constituée des éléments comme le nom ou la marque de votre entreprise, la typographie, les couleurs, le logo, etc.

Vous devez donc prêter beaucoup d’attention à cette identité visuelle. L’idéal est d’avoir une charte graphique que vont suivre tous vos supports de communication. Et en fonction de cette charte graphique, vous devez changer les couleurs de votre site WordPress, changer les typographies de votre boutique en ligne, ajouter un logo et un favicon sur votre site de dropshipping.

Dans la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine », je vous montre comment avoir un logo pas cher si vous n’en avez pas encore, comment changer les couleurs et les typographies de votre site e-commerce. Rassurez-vous ! La personnalisation de votre site internet est très facile ! Vous n’avez pas besoin de compétences techniques, notamment sur le code HTML et le JavaScript.

Configurer les réglages par défaut de votre boutique en ligne

Il s’agit ici des paramètres que vous avez préalablement configurés lors de l’installation de WooCommerce. Rendez-vous dans « Réglages » et vérifiez et modifiez si c’est nécessaire les sections et les sous-sections des différents onglets.

Par exemple, dans l’onglet « Produits », vous pouvez choisir de cocher l’option « Activer la lightbox pour les images produits » afin que vos prospects puissent agrandir les images de vos produits sans les cliquer. Vous pouvez également configurer les dimensions des images dans l’onglet « Produits » et dans le sous-onglet « Affichage ». Cela permet à vos produits d’afficher correctement sur votre boutique en ligne de dropshipping.

Prenez votre temps pour éplucher tous les onglets lors de votre paramétrage : les pages produits, les pages catalogue de produits, etc. N’oubliez pas non plus de vérifier la section « Extensions ». Vous pourrez avoir besoin d’en ajouter quelques-unes comme les moyens de paiement, les outils de référencement naturel pour fiche produit et blog, les outils marketing, etc.

C’est justement la raison pour laquelle je recommande WordPress & WooCommerce à mes affiliés. Ce CMS open source est très riche en extensions gratuites et payantes. Et si vous devez impérativement acheter un plugin pour optimiser votre business en ligne, dites-vous que c’est toujours moins salé par rapport au fait de devoir payer un développeur web, une agence web ou encore un freelance. Rendez-vous dans la boutique d’extensions pour dénicher celles qui peuvent vous intéresser. Elles sont classées par catégorie !

Importer ses produits

Lorsque vous avez terminé de créer un site e-commerce dropshipping, il est temps maintenant de mettre en place une solution dropshipping pour votre site WordPress. C’est-à-dire, vous devez intégrer les produits de votre fournisseur sur AliExpress à votre boutique en ligne WooCommerce.

Grâce au plugin AliDropship, une extension qui a la même fonction qu’Oberlo sur Shopify, lier votre boutique WordPress WooCommerce et AliExpress devient un jeu d’enfant. Bien qu’il soit vendu à 89 $, vous ne payez cette somme qu’en une seule fois et vous pouvez l’utiliser à vie. Ce qui n’est pas le cas pour Oberlo, qui est de 30 $ par mois.

Plus important encore, AliDropship vous permet d’importer des milliers de produits AliExpress, de passer des commandes de façon automatique, d’automatiser la mise à jour de vos informations produits (disponibilité, tarif, stock, etc.) et de nombreuses fonctionnalités intéressantes.

Configurer le module de paiement

Comme tout autre business e-commerce, il vous faut un moyen d’encaissement pour pouvoir vendre. Pour cela, vous avez deux possibilités : soit, vous choisissez la solution bancaire classique, mais dans ce cas, il faut souscrire un contrat de VAD. Ce qui implique également des frais mensuels et des frais de transaction.

Soit, vous orientez votre choix vers des plateformes de paiement comme Stripe, Paypal ou encore PayBox. Ces prestataires de services ne vous prélèveront que les frais de transaction et c’est la solution conseillée au début de votre activité de dropshipping. Au fur et à mesure du développement de votre business en ligne, vous pouvez ajouter d’autres moyens de paiement.

Une fois que tout est configuré, je vous conseille de passer un test de commande WooCommerce pour voir si tout fonctionne correctement.

Création site e-commerce avec dropshipping : Conclusion

La création de site Ecommerce en dropshipping ne se termine pas là ! Il faut encore augmenter le trafic de votre site web, le taux de conversion, le panier moyen et savoir gérer la relation client, la base de la réussite d’un business e-commerce.

Certains formateurs peuvent vous proposer d’investir dans la publicité Facebook et/ou Google, mais moi, j’oriente le choix de mes affiliés à privilégier le référencement naturel afin de faire des économies.

Bien évidemment, le référencement payant est nécessaire, mais ce n’est pas obligatoire au démarrage de votre activité. Si vous souhaitez un accompagnement personnalisé pour mettre en place votre site e-commerce en dropshipping, abonnez-vous à la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine ».

Ma formation étape par étape « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine » :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A