Le blog des e-commerçants et des dropshippers

Comment faire du dropshipping ?

comment-faire-du-dropshipping
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Voulez-vous savoir comment faire du dropshipping ? Découvrez toutes les réponses dans cet article !

Table des matières

J’ai remarqué que vous êtes de plus en plus nombreux à vous abonner à ma formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine ». Cela veut dire que ce sujet intéresse un large public. Ce n’est pas étonnant, car le dropshipping a de nombreux atouts à exploiter.

Malheureusement, certaines personnes ne sont pas encore convaincues des avantages de ce business à cash flow. On dit souvent qu’il est sur le point de mourir. Vous y croyez ? Moi, je peux vous dire que c’est tout faux ! Le dropshipping va toujours fonctionner dans les années à venir.

Toutefois, il faut garder en tête que, tout comme les autres activités en ligne, ce business va évoluer avec le temps. Cela veut dire qu’il faut adopter de nouvelles stratégies. Alors, comment faire du dropshipping aujourd’hui ?

Choisir une niche et éviter de proposer une boutique généraliste

Je pense que c’est la clé du succès d’un projet dropshipping aujourd’hui : il faut choisir une niche exploitable. Cela veut dire quoi ? Eh bien, c’est un marché dans lequel vous n’allez vous adresser qu’à un trafic ciblé. Contrairement à la tendance du dropshipping il y a 2 ou 3 ans passés et dans laquelle on optait pour une boutique généraliste, il faut désormais toucher un groupe de personnes qui disposent le même centre d’intérêt.

Bien évidemment, lors de votre étude de marché, vous devrez tout de même tenir compte de l’importance de la demande et du nombre d’audiences qui peut être susceptible de s’intéresser à votre site de niche. Personnellement, je pense qu’une niche avec une audience minimum entre 100 000 à 200 000 personnes vous permet largement de faire du dropshipping.

Dans tous les cas, si vous vous demandez « pourquoi il faut choisir une niche de passionnés », il y a deux raisons. La première, c’est tout simplement parce que la concurrence est très rude. Il faut garder en tête que des milliers de dropshippeurs sont déjà présents sur Internet et ils proposent tous (ou presque) des sites e-commerce généralistes. La seconde, c’est que les consommateurs sont aujourd’hui réticents à l’idée d’acheter sur des boutiques en ligne « qui touchent à tout ».

Eh oui, les habitudes des consommateurs ont évolué. Ils ont besoin de trouver des produits qui ont de la valeur perçue. Supposons que vous vendez un produit sur une boutique généraliste et sur une boutique de niche. Eh bien, sachez que votre produit se vendra toujours mieux sur la boutique de niche que sur celle généraliste. Et pour cause, dans un site de niche, il y a une vraie valeur perçue de ce produit avec le branding qui sera fait autour de ce produit. Je vais détailler tout ceci plus bas.

Choisir un bon fournisseur

À quoi sert le dropshipping s’il n’y a pas de bons fournisseurs ? Ainsi, il est essentiel de trouver des fournisseurs qui acceptent de pratiquer ce modèle économique. Je pense qu’on désigne un bon fournisseur celui qui accepte de signer un contrat avec un dropshippeur. Si ce n’est pas le cas, il est judicieux de passer votre chemin. En effet, toutes les conditions de l’exécution du dropshipping doivent se trouver dans ce contrat.

De plus, vous devrez privilégier des fournisseurs qui vous offrent la possibilité de négocier les marges. Cela vous permet vraiment de vivre du dropshipping. Il existe également d’autres critères à prendre en compte comme le délai de livraison proposé, la disponibilité du service client et bien d’autres encore. En effet, je vous apprends « comment trouver le bon fournisseur » dans ma formation. C’est un sujet qui mérite plus de temps et plus de réflexion si vous souhaitez réussir votre phase de démarrage en dropshipping.

En tout cas, vous pouvez passer par des plateformes de mise en relation des fournisseurs en dropshipping et des dropshippeurs. Vous pouvez également solliciter directement les fournisseurs spécialistes dans ce business en ligne. Mais alors, « faut-il choisir des fournisseurs chinois ou européens pour faire du dropshipping ? ». Question un peu délicate ! Mais je pense qu’il n’y a pas qu’Aliexpress ou Alibaba, même si la majorité des dropshippeurs font du sourcing sur ces grossistes chinois. Il existe sûrement des artisans ou des marques européennes qui peuvent accepter la collaboration en dropshipping. D’ailleurs, c’est plus intéressant, car les délais de livraison seront plus rapides.

Je fais exprès de ne pas recommander tels ou tels fournisseurs. C’est tout simplement, parce que cela dépend entièrement des critères énoncés ci-dessus. Supposons qu’un fournisseur pratique le dropshipping. Toutefois,

  • Il ne vous donne pas la possibilité d’avoir accès en temps réel la disponibilité de ses stocks afin que vous puissiez mettre à jour votre catalogue ;
  • Il vous est difficile de négocier les marges ;
  • Il ne vous propose pas de produits exclusifs pour votre boutique en ligne (ce qui pourrait se faire au fur et à mesure de la collaboration) ;

Les cas de figure sont nombreux. Tout ça pour vous dire qu’il faut tenir compte du sérieux des fournisseurs lors de votre choix.

Créer sa boutique de dropshipping en ligne

C’est la troisième étape et elle exige également beaucoup de réflexion lorsqu’on souhaite faire du dropshipping. En effet, c’est tout un processus qu’il faut suivre étape par étape : depuis le choix d’une solution CMS à celui du nom de domaine et de l’hébergement en passant par la configuration des modes de paiement, la création d’un site WordPress, la configuration de WooCommerce, l’importation des produits depuis le site de votre fournisseur ou encore la création de l’identité visuelle…

Ne vous inquiétez pas ! Tout ceci est facile à mettre en œuvre, même sans compétences techniques en langage web. D’ailleurs, si vous vous abonnez à la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine », vous pouvez tout simplement copier-coller tout ce que je vous montre sur mon écran. Dans tous les cas, cela ne demande que quelques clics, rassurez-vous !

Par ailleurs, certains d’entre vous vont me poser la question : « pourquoi choisir WooCommerce ? » C’est une question très pertinente ! Personnellement, je pense que c’est la solution idéale pour un débutant en dropshipping. Et pour cause, Shopify est, certes très simple d’utilisation, mais coûte très cher. Par contre, Prestashop est moins cher, mais il pourrait être compliqué pour un débutant de l’utiliser.

Voilà pourquoi je propose WordPress WooCommerce comme solution pour créer un site de dropshipping. C’est à la fois peu coûteux et simple d’utilisation. Il me semble important de souligner que WooCommerce n’est pas un CMS (système de gestion de contenu), mais plutôt une extension sur le CMS WordPress. C’est important de le préciser.

Développer une stratégie webmarketing efficace

Si vous voulez savoir comment faire du dropshipping aujourd’hui, il faut développer une stratégie webmarketing efficace. Alors, c’est quoi au juste ? Eh bien, il s’agit d’une sorte de plan que vous allez devoir construire pour booster la performance de votre site marchand. Il me semble important de souligner qu’il existe trois indices de performance : le trafic, le taux de conversion et le panier moyen. Dans un précédent article, je vous ai déjà expliqué tous ces termes techniques.

En effet, il existe de multiples solutions que vous pouvez développer : la présence sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram, les campagnes de mailing, le référencement naturel ou SEO, Google Adwords… Certaines d’entre elles sont payantes tandis que d’autres sont gratuites. Moi, je vous propose de tester, de tester et de tester ! Si une stratégie n’est pas efficace, changez-la par d’autres. Vous pouvez aussi les combiner pour espérer obtenir un bon résultat.

Dans ma formation sur le dropshipping, je ne vais pas vous dire que telle ou telle stratégie est efficace, car c’est au cas par cas. Par contre, je vous accompagne de A à Z sur le choix d’une stratégie selon votre niche et donc, votre public cible. Il y a une chose que j’aimerais préciser et je l’ai déjà annoncé plus haut : vous devrez travailler principalement sur le « branding de vos produits » dans votre stratégie.

Pour faire du dropshipping, il faut penser à construire une marque autour de vos produits afin d’apporter de la valeur ajoutée. D’ailleurs, cela vous permet également de créer du contenu et de proposer des services de qualité à vos futurs clients. C’est ainsi que vous pouvez gagner la confiance des consommateurs en dropshipping.

Par exemple, si vous avez choisi des fournisseurs chinois, vous pouvez passer par des plateformes de branding en Chine. Ces derniers vont récupérer vos commandes auprès de votre fournisseur, modifier leur packaging (avec votre logo, votre marque ou autre identité qui vous distingue…) avant de livrer les colis à vos clients. Ce n’est qu’un exemple ! Il existe bien d’autres astuces pour apporter de la valeur ajoutée à vos produits et l’idée est de travailler votre stratégie webmarketing autour de cette valeur ajoutée.

Choisir un statut adapté pour faire du dropshipping

Pour vous lancer dans le dropshipping, vous devrez déclarer votre activité. C’est une étape obligatoire pour toute activité e-commerce. Votre choix de statut juridique peut varier en fonction du nombre des personnes impliquées dans votre projet et du chiffre d’affaires que vous estimez en bénéficier. En effet, cela vous permet d’avoir un numéro de SIRET, le garant de votre sérieux et de votre professionnalisme auprès de vos futurs clients.

Personnellement, je vous conseille d’adopter le statut de micro entrepreneur au début de votre activité. Au fur et à mesure que vous faites du CA, vous pouvez passer à la SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle). Pourquoi ? Parce que c’est le plus simple à mettre en place et c’est également le plus recommandé par les experts en comptabilité.

Je connais tout cela, parce qu’à mes débuts d’activité en dropshipping, j’étais micro entrepreneur (auto entrepreneur à l’époque) et ensuite, j’ai passé au statut de « Entreprise Individuelle » et aujourd’hui, je suis en SASU. Pour faire votre demande, il faut vous rendre sur le portail officiel des micro-entrepreneurs. Ensuite, vous devrez vous enregistrer à la chambre de commerce.

Vous savez maintenant comment faire du dropshipping. Pour information ou pour rappel, je suis en mesure de vous accompagner pour bien démarrer cette activité en ligne. N’hésitez pas à me poser vos questions dans les commentaires. Sinon, on se retrouve directement dans la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine ».

Ma formation étape par étape « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine » :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Minimum 450 × plus rentable que le Livret A